Livre (Auvergne) : Marie la dentellière de Mick Fouriscot

Publié le par livres-en-regions.over-blog.com

Merci à Poet 24 pour sa contribution

 1.jpgMarie la dentellière
de Mick Fouriscot
Eds JML

L'auteur

Présidente Fondatrice du Centre d'Enseignement de la Dentelle au fuseau du Puy. Past Présidente et co-fondatrice de l'OIDFA. Présidente du Groupmain Dentelles et Broderies main. Vice-Président de la Fédération Française des Dentelles et Broderies. Ancien Directeur de l'Atelier Conservatoire National de la Dentelle du Puy.

Résumé

Cet ouvrage aux accents de terroir nous retrace la vie pittoresque des communes dentellières d'autrefois à travers la famille de Marie, humble femme aux doigts de fée, qui voua toute son existence à son art. Rivées à un fuseau de l'aube au crépuscule, ces artistes misérablement payées vivaient souvent dans le plus tragique dénuement. Document et témoignage, cet ouvrage nous livre avec émotion tout un univers d'art et de passion dans le cadre d'une saga familiale.

Mon avis (Poet24)

Celles qui m'ont connue via mon autre blog, savent que je suis une grande passionnée de loisirs créatifs de toutes sortes. La dentelle me fait de l'oeil depuis bien longtemps mais faute de temps, de moyens je ne me lance pas pour le moment. Néanmoins comme je suis curieuse j'aime bien m'interesser à l'histoire de ces techniques et avec ce livre je suis servie. On démarre au niveau de ces dentellières de montagnes qui dentellaient pour survivre comme la grand mère de Marie. Ces femmes passaient quasiment toutes leurs journée penchées sur leurs carreaux. Isolées d monde elles pensaient être les seules à faire de la dentelle en France. Puis on suit Marie qui, douée pour la dentelle, aura la chance de pouvoir en apprendre davantage aurès de grands noms du monde de la dentelle.
Au delà de tout ce qu'on découvre sur l'histoire de la dentelle, on en apprend aussi énormément sur la vie de cette époque, sur les traditions séculaires comme celles des béates, femmes chargées d'enseigner aux enfants la dentelle et les bases élémentaires, de soigner les gens du village... Cette tradition prendra fin avec les décrets de Jules ferry sur l'école....

Un livre riche sur l'histoire de la dentelle et aussi de la France !!

un petit extrait :

"Ce qui est le plus surprenant cependant avec la dentelle, cela dans n'importe quelle région, dans n'importe quel pays, c'est que l'on croit à son oubli, à sa mort et, tout d'un coup, elle renaît spontanément. Le miracle dure cinq ans, dix ans,un siècle, nouveau coup du sort, tout s'effondre, on se persuade que maintenant, c'est bien fini. Et puis pas du tout, elle renaît et s'épanouit plus vivace que jamais. Allez y comprendre quelque chose! La dentelle, c'est comme nous, les femmes, on nous croit fragiles alors que nous sommes indestructibles."

Retrouvez ce billet et bien d'autres sur le blog de Poet24  Imagin'Erre

Publié dans Auvergne

Commenter cet article